View Single Post
Old 01-07-2005, 11:32 AM   #1
kimusubi0
 
kimusubi0's Avatar
Dojo: Estádio Universitário de Lisboa
Location: Linda-a-Velha
Join Date: May 2001
Posts: 83
Portugal
Offline
La notion de centre

Nasr Eddin va souvent se promener seul dans les montagnes. Aussi un
de ses voisins le met-il en garde contre les dangers qu'il peut
encourir:
- Hodja, quelle imprudence! Tu n'as jamais fait de mauvaises
rencontres?
- Non, jamais!
- La région est infesté de brigands. le jour où ils t'auront attaqué,
dévalisé, tué peut-être, il sera trop tard. Tu ne devrais jamais
t'avanturer ainsi seul sans être sérieusement armé.
le Hodja se dit que c'est juste et il frémit rétrospectivement à tout
ce qui aurait pu lui arriver. Aussi, lorsqu'il repart quelques jours
après, c'est avec un poignard dans une main et dans l'autre une épée.
mais le voilà bien vite de retour, dépouillé, battu et désarmé parle
premier brigand qu'il a rencontré.
- Mon pauvre Nasr Eddin! Je te l'avais bien dit! Se désole son
voisin. À te voir, ils devaient être nombreux!
- Eh bien, non, finit par avouer Nasr Eddin, il était tout seul.
- Tout seul? Comment se fait-il alors que tu n'aies pas pu te
défendre?
- me défendre? Mais comment aurais-je pu me défendre, je n'avais pas
les mains libres!


Référence du livre:
"Le rire du somnambule"
Jean-Louis Maunoury
Éditions du Seuil
ISBN 2-02-048335-1

Jean-Marc
____________

"Tu as le droit à l'action, mais seulement à l'action, et jamais à ces fruits; que les fruits de tes actions ne soient point ton mobile; et pourtant ne permets en toi aucun attachement à l'inaction. Bh G"
  Reply With Quote