View Single Post
Old 09-09-2004, 03:53 AM   #1
kimusubi0
 
kimusubi0's Avatar
Dojo: Estádio Universitário de Lisboa
Location: Linda-a-Velha
Join Date: May 2001
Posts: 83
Portugal
Offline
Tolérance dans la vie pour comprendre l'

La tolérance est lié á un geste d'amour.

Aborder ces choses là, sur le seul prisme intellectuel, ne donne pas de grands résultats pratiques.

En plus tenir un discours sur l'amour et la tolérance présuppose que l'on soit avancé en la matière, ce qui nous fait tomber parfois dans une certaine contradiction (moi par exemple).

Les gens ont en général une certaine pudeur à parler de choses qui sont fortement ressenties et qui s'expliquent d'une façon souvent inadéquate.

Si quelqu'un est foncièrement méchant, et que l'on constate qu'à un certain moment la personne visée exemplifie ce type de sentiment, on a parfaitement raison de le remarquer (c'est presque idiot d'en constater l'évidence). Mais quand un jugement devient "militant", immobile, sans nuances, et que nous ne sommes pas capable de comprendre qu'il existe des circonstances, que les gens peuvent changer, que nous pouvons nous tromper, cela devient dangereux pour nous-même, et pour les autres quand vous êtes un leader.

Il vaut mieux ne pas transformer sa conscience en un tribunal permanant, surtout quand on n'a pas les compétences théoriques et la sérénité requise.

Quand quelqu'un devient pathologiquement militant (d'une façon irrationnelle et extrémiste), il peut s'agir d'une projection psychologique sur autrui. Prendre conscience d'une chose spécifique peut-être terrifiant pour quelqu'un, et la meilleure façon d'éviter une confrontation personnelle, c'est de reporter ses propres problèmes sur les autres (dans le même sens, ou dans le sens contraire).

En général l'intolérance trouve "sa raison d'être" derrière un faux "impératif de la rationalité". Entre guillemet, parce que le sens de la rationalité devrait s'encadrer dans un contexte toujours humain.

Séparer de façon obsessive, les sentiments de nos décisions, est complètement artificiel (le fameux neurologue Antonio Damasio en parle dans un de ses livres). Même dans les maths, pour valider un raisonnement, il faut faire appel à ses émotions. Donc, contrairement à certaines superstitions, nous ne sommes pas ces gens qui décident sous l'autorité de "la raison pure". Nous prenons nos décisions sous l'effet de nos émotions et de notre subjectivité. Voilà une des raisons pourquoi il est conseillé d'être tolérant.

Tolérant c'est mettre un bémol à ses propres affirmations, c'est aussi une précaution quand il s'agit de qualifier honnêtement quelque chose.

Pour faire de l'Aikido, pour pouvoir enseigner quelque chose d'éducatif et non pas destructif, il faut être tolérant. Nous pouvons faire un jeu de mot en disant que nous méritons la tolérance.

Pour être tolérant, il faut être pondéré, serein, courageux, intrépide, éveillé, intelligent et gentil (il doit certainement manquer quelque chose…).

La tolérance n'est pas quelque chose que l'on conquiert facilement.

La nécessité de la présence de la tolérance dans notre vie, ressemble à l'image de ce qu'est l'eau pour les poissons, c'est tellement évident qu'on ne le voit pas; l'eau collée aux yeux du poisson, ne s'en aperçoit pas, et c'est seulement quand il en sort, qu'il le découvre.

Jean-Marc
____________

"Tu as le droit à l'action, mais seulement à l'action, et jamais à ces fruits; que les fruits de tes actions ne soient point ton mobile; et pourtant ne permets en toi aucun attachement à l'inaction. Bh G"
  Reply With Quote